Il est fréquent qu'un arbre planté en un endroit donné se soit développé plus qu'escompté au départ. Ainsi, il peut empiéter sur l'espace de vie, ou sur les infrastructures telles que fils électriques/téléphoniques, toits, murs. En un mot, il devient gênant.

Il est donc souhaitable, afin que la cohabitation de l'Arbre et de l'Homme qui vit à côté soit possible, de pratiquer une taille qui adaptera le sujet à son environnement immédiat.

Avec ce type de taille, il est aussi possible :

- de clarifier l'ombre portée (en désépaississant le houppier),

- de limiter la prise au vent, excessive notamment à la suite d'un taille inappropriée,

- de couper les branches basses (dans la limite d'un certain diamètre) afin d'ouvrir les perspectives du jardin, et de faciliter le passage,

- de supprimer les branches frottant un toit de maison, des réseaux aériens (fils électriques ou Telecom),

- de respecter le gabarit routier, obligation légale afin de garantir la libre circulation des véhicules.